COMMENT ÇA MARCHE ?

cryothérapie et thermothérapie

une solution efficace et naturelle
pour la santé et le bien-être de nos animaux

 

Dérivés de techniques utilisées chez l'homme, les bienfaits et bénéfices de la thermothérapie et de la cryothérapie sont prouvés.

 

 

 

THERMOTHÉRAPIE, L'ACTION DU CHAUD

 

La thermothérapie crée une vasodilatation des vaisseaux sanguins, ce qui a pour effet de mieux nourrir les tissus et nutriments en oxygène. Les connexions douloureuses sont diminuées par la stimulation de la chaleur au travers des récepteurs sensoriels. Thérapie naturelle et sans aucun effet secondaire, la chaleur diffusée réduit rapidement la rigidité en assouplissant les muscles, ce qui favorise le bien-être.

 

 

CRYOTHÉRAPIE, L'ACTION DU FROID

 

Le froid, quant à lui est responsable localement d’une vasoconstriction avec une diminution de l’apport de sang sur le site de la lésion et un ralentissement du métabolisme d’où un effet anti-œdémateux et anti-inflammatoire. Le froid possède aussi une action antalgique en ralentissant la conduction nerveuse.

La graine de lin brune issue de l’agriculture biologique, a la formidable capacité de capter la chaleur ou le froid. 

Composée à 40% d’huile, la graine peut restituer une température significative pendant plus de 40 mn

des MODèLES adaptés à chaque situation

LES PATHOLOGIES CIBLÉES CHIENS ET CHATS

 

Les produits Calinobio favorisent le rétablissement de votre animal de compagnie grâce à l’action par le chaud ou le froid. Ils apportent un réel bienfait à votre chien ou votre chat en cas de dysplasies, arthrites, arthroses, tendinites, entorses, dorsalgies et stress. Indépendamment de l’action thérapeutique, les produits Calinobio apportent aussi un profond bien-être et réconfort à vos animaux de compagnie. Calinobio utilisé chaud ou froid selon la saison favorise la détente, la récupération et le repos de votre chien ou de votre chat.

 

INDICATIONS D'APPLICATION DU CHAUD ET DU FROID

Chiens, chats, N.A.C

Thermothérapie, l’action du chaud

 

  • Détendre les fibres musculaires, tendineuses et ligamentaires avant une intervention chirurgicale (vétérinaire, centre de physiothérapie), avant un massage thérapeutique (ostéopathe, centre de physiothérapie)

 

  • Soulager les ligaments suite à une  intervention orthopédique afin de favoriser la récupération (vétérinaire, centre de physiothérapie)

 

  • Lutter contre la faiblesse musculaire de certains animaux en amont d’un acte chirurgical (vétérinaire, centre de physiothérapie)

 

  • Lutter contre l’hypothermie secondaire lors de procédures chirurgicales prolongées ou sur de très petits patients et lors du réveil en cage post-opératoire (vétérinaire)

 

  • Lutter contre l’hypothermie secondaire des animaux malades ou en état de faiblesse extrême qui ne sont pas en mesure de rétablir leur thermorégulation (particulier, éleveur)

 

  • Lutter contre l’hypothermie primaire en hiver (cette dernière se définit comme étant un animal soumis à un environnement froid, mais qui est apte à amorcer ses mécanismes de production de chaleur afin de se régulariser). Les animaux possédant peu de graisses périphériques (Danois, Lévrier, Caniche) ou les petits animaux sont à privilégier (particulier, éleveur)

 

  • Réchauffer les nouveaux nés, en période de lactation (éleveur, particulier)

 

  • Soulager l’arthrose, la dorsalgie, la dysplasie, les rhumatismes...

Les chiens de grande race (Labrador, Golden, Rottweiler, Saint Bernard, Boxer, Saint Hubert, Boule dog, Wels corgi), le teckel, le beagle, le pékinois, le boule dog français, le cocker, le shih-tzu, le cavalier king charles, les chiens et chats âgés et fatigués, les animaux en surcharge pondérale sont sujets à développer ces pathologies, également en période de croissance (vers 5 à 6 mois). L’arthrose touche une ou plusieurs articulations (hanches, genoux, épaules, coudes)  (particulier, éleveur, centre de physiothérapie)

 

  • Préparer les animaux de travail afin d’optimiser leur force et endurance (agility, chiens de traineau), 

Avant un événement sportif, un moyen complémentaire de préparation physique et psychologique. Il réchauffe et détend le système musculaire, et met en condition la communication neuromusculaire.

Après l'effort, intègre le processus de récupération, et peut éventuellement se substituer à une récupération active, lorsqu'elle n'est pas possible (pour cause de blessure, d'épuisement).     

Il a pour effets de décontracter les muscles et de stimuler le flux lymphatique et la circulation sanguine, pour mieux éliminer les toxines produites pendant l'effort, tels que l'acide lactique et autres déchets du métabolisme cellulaire. Il permet une récupération plus rapide, et évite les sensations de courbatures, surtout si l'on attend 2 à 6 heures suivant l'effort.

    Entre les grands événements, la pratique régulière du tapis, apporte une solution à toutes les blessures et lésions mineures, dues à la surcharge d'efforts musculaires. Ainsi, on évite les blessures insidieuses qui ont le chic pour se réveiller pile dans les grands moments, et gênent la performance (particulier, éleveur)

 

  • Optimiser l’effet des gels et des crèmes

 

 

Cryothérapie, l’action du froid

 

  • Indiquer dans le traitement initial des traumatismes avec œdèmes, hématome, spasme musculaire (contractures, déchirures, tendinites, entorses) au cours des 48 à 72 heures après le traumatisme. L’effet bénéfique est obtenu par des traitements de 10 à 30 minutes, 2 à 4 fois par jour (vétérinaire, particulier, éleveur, centre de physiothérapie)

 

  • Prévenir des tendinites après des séances d’exercices intenses (particulier, éleveur, centre de physiothérapie)

 

  • Lutter contre l’hyperthermie (ou encore appelé, coup de chaleur). Les races dites brachycéphales (boxers, carlins, pékinois, bulldogs et mastiffs) figurent en tête de la liste des candidats à l’hyperthermie. Egalement, l’obésité, l’âge, les chiens trop entrainés favorisent l’hyperthermie.  L’utilisation du tapis froid dans les cages et sacs de transport limitera l’augmentation de la température corporelle l’été (particulier, éleveur)

 

  • Traiter les inflammations musculaires des races de petite taille (Chihuahua, York, Bichon..) qui sont fougueux et donc prédisposées à des inflammations musculaires (particulier, éleveur, centre de physiothérapie)

     

LES PATHOLOGIES CIBLÉES CHEVAUX

 

Par l’action du chaud ou du froid, les produits Calinobio, adaptés à la morphologie des chevaux, permettent un rétablissement plus rapide et ce naturellement, sur les pathologies comme l’arthrite, l’arthrose, les tendinites, les entorses, les dorsalgies, les courbatures, le stress ou la fatigue.
Le Padd Calinobio procure aussi un profond bien-être et réconfort aux chevaux. Les produits Calinobio utilisés chauds ou froids selon la saison favorisent la détente, la récupération et le repos de vos chevaux.

 

 

INDICATIONS  DE  L’APPLICATION  DE  CHALEUR  OU  DE  FROID

Pour les chevaux

 

Thermothérapie, l’action du chaud

 

  • Détendre les fibres musculaires, tendineuses et ligamentaires avant une intervention chirurgicale (vétérinaire, centre de physiothérapie), avant un massage thérapeutique (ostéopathe, centre de physiothérapie)

 

  • Soulager les ligaments suite à une  intervention orthopédique pour favoriser la récupération (vétérinaire, centre de physiothérapie)

 

  • Soulager l’arthrose, les dorsalgies (des cervicales au sacrum), les rhumatismes...

Les douleurs du dos chez le cheval sont nombreuses et d’origines variées. Certaines causes de dorsalgies sont liées à la selle. Mal adaptée à la morphologie du cheval, mal positionnée, mal sanglée ou défectueuse, la selle peut provoquer des affections invalidantes. A cela va s’ajouter le poids du cavalier, son expertise équestre (cavalier, éleveur, centre de physiothérapie)

 

  • Préparer son cheval à l’effort pour augmenter ses forces et son endurance : Soulager la douleur (fatigue du dos, nœuds musculaires...) / Stimuler le système nerveux ainsi que la circulation sanguine et lymphatique / Lutter contre l'effet de l'immobilisation / Augmenter la souplesse et l'élasticité des muscles / Éliminer les tensions musculaires / Améliorer l'amplitude articulaire (cavalier, éleveur)

 

  • Soigner après des exercices pour favoriser le drainage sanguin et limiter l’engorgement / Détendre le cheval / Drainer et éliminer les toxines et l'excès des fluides / Réduire les risques de blessures / Neutraliser les douleurs chroniques

 

  • Optimiser l’effet des gels, des crèmes, des liniments

 

 

Cryothérapie, l’action du froid

 

  • Indiquer dans le traitement initial des traumatismes avec œdèmes, hématome, spasme musculaire (contractures, déchirures, tendinites, entorses) au cours des 24 à 48 heures après le traumatisme. L’effet bénéfique est obtenu par des traitements de 10 à 30 minutes, 2 à 4 fois par jour (vétérinaire, cavalier, éleveur, centre de physiothérapie)

 

  • Limiter les risques d’apparition de lésions tendineuses après des séances d’exercices intenses (cavalier, éleveur, centre de physiothérapie)